top of page

Point d'étape, médiation


Il y’a 9 mois, je lançais libr.care (cela se prononce "libère"), cabinet de médiation dédié à la résolution de conflits entre associés, dirigeants et actionnaires.



Depuis mon premier post de lancement, j’ai (re) découvert le plaisir de développer une activité depuis zéro et c’est passionnant.



Quelques constats glanés, lors des médiations réalisées ou en cours (une vingtaine dont certaines avec Vincent Ramon) : 



1/ La gestion parallèle de mes deux activités médiateur avec libr.care et celle d’entrepreneur (QuickSign et Panorabanques) se passe bien et c’est largement lié aux équipes de ces deux belles sociétés. 


C’est un plaisir et cette complémentarité me plait beaucoup.



2/ Je suis très heureux des premières médiations où j’ai pu accompagner des associés en difficultés et faire en sorte qu’ils puissent trouver ensemble un chemin d’accord. Ce n’est pas toujours simple surtout au démarrage ou les situations peuvent être « explosives ».



3/ J’ai mené quelques médiations judiciaires suite à des permanences au Tribunal Judiciaire (référés) et à la cour d’Appel de Paris ou je suis inscris comme médiateur judicaire. Cela renforce beaucoup ma pratique



4/ Dans des conflits entre associés, il arrive que des parties demandent une médiation mais qu’in-fine le conflit soit (ou semble) assez diffus. La gestion de ces médiations nécessite une approche différente proche de celle du coaching, et cela me semble intéressant.



5/ J’ai mené une médiation en Anglais et j’avais peur de ne pas pouvoir capter toutes les nuances de la langue. In fine la concentration supplémentaire que cela a nécessité a été bénéfique à la posture d’écoute. Je referai cet exercice avec plaisir.



 6/ L’analyse de pratique ainsi que la supervision est essentielle pour cadrer le travail de médiateur et trouver un écho à la conduite des médiations. C’est toujours un exercice (en groupe) que j’apprécie beaucoup.



7/ Je ressens le besoin de toujours davantage me former et en 2024 je vais m’inscrire à des formations complémentaires (approche systémique / médiations à l’anglo-saxonne).



 8/ Coté logistique j’ai dû mettre en place un certain nombre d’outils pour simplifier la compréhension des demandes et le process de suivi – Ravi de partager cela avec vous si vous le voulez.



9/ Commercialement, je trouve que les choses ne sont pas aisées – Comment faire en sorte que mon réseau (= VOUS !) pense à passer mes coordonnées lorsqu’il est exposé à une problématique conflictuelle d’une relation d’un associé, d’un dirigeant, d’un comité de direction … rester « top of mind » est tout un art !



10/Je commence tout juste le SEA (grâce aux compétences de Panorabanques), à suivre !



A votre disposition pour échanger sur tous ces sujets.



Pensez à passer mes coordonnées, si dans votre réseau vous êtes exposés à une problématique conflictuelle entre associés, dirigeants, membres d’un comité de direction, actionnaires, actionnaires familiaux …



Peut-être en republiant ce post ou en laissant un commentaire


Photographie d'une main retenant quatre kapla menaçant de faire s'écrouler les autres pour symboliser le bilan à mi-parcours fait par Benoît Lassara

Comentários


bottom of page